15 conseils pour une séance de course à pied en ville réussie

Course à pied en ville

De retour d’un voyage de 5 jours dans la capitale anglaise, j’ai repris les entraînements dans mes petites routes de campagne. Faut dire que les sorties dans le Central London et surtout dans Hyde Park m’ont pas mal changé de ce que je fais habituellement…

Je ne sais pas vous, mais personnellement j’apprécies beaucoup la pratique du running en ville, surtout dans les gros centres urbains. Ça me permet de découvrir la ville sous un autre angle et, lorsque je bosse à Bruxelles, me permet de me vider la tête durant mon heure de midi. Jamais testé ? Dans ce cas jetez un œil aux lignes qui suivent… J’ai décidé de partager avec vous mes 15 conseils pour une séance de course à pied en ville réussie 🙂

Vigilante tu seras

Compte tenu de la forte densité de population, il faut conserver une attention lorsque l’on court en ville. Voiture, vélo, piétons, bancs ou escaliers ne sont que quelqu’un des nombreux obstacles que l’on rencontre tout au long de l’entrainement. Vigilance et anticipations vous permettrons de minimiser les risques de chute ou de collision.

Ton parcours tu planifieras

Lorsque je connais la ville, je n’attache pas trop d’importance à la planification de mon parcours. Cependant, lorsque ce n’est pas le cas j’aime anticiper mon itinéraire pour plusieurs raisons : connaître à l’avance la durée de ma sortie, privilégier les lieux agréables, privilégier la sécurité, éviter les lieux de grosse affluence. Un petit détail qui peu simplifier beaucoup de choses…

Des baskets adaptées tu choisiras

Courir en ville sous-entend route asphaltée et trottoir pavés. Pensez dès lors à privilégier des chaussures typées route et adaptées à votre foulée. Vous réduirez ainsi chocs et risque de blessures.

La sécurité tu privilégieras

Si la ville nécessite une vigilance particulière, j’aime également prendre certaines précautions augmentant la sécurité. Observer et anticipé est important… être vu est indispensable. Quel que soit l’heure de la journée, je privilégie toujours les vêtements fluos. Le matin ou à la tombée du jour, lampe frontal et réflecteurs ne me font jamais défaut.

De la pollution tu te méfieras

En abordant le sujet de la pollution, on pensera à certains moments de la journée comme les heures de pointe le matin ou le soir. Soyez également attentives aux pic de pollution pouvant survenir à certaines périodes de l’années comme par exemple lors de forte chaleur.

De t’arrêter tu éviteras

Car lorsque vous êtes en mouvement, votre corps éliminera plus efficacement les toxines et vous éviterez de vous refroidir. Pensez donc à rester en mouvement, comme par exemple en continuant à trotter sur place lorsque le feu est rouge…

Sur les trottoirs tu coureras

A nouveau, privilégions la sécurité… Il m’arrive régulièrement de croiser des coureurs qui préfèrent empiéter sur la route pour éviter les piétons… A chacun ses choix, mais je préfère perdre quelques secondes que de risquer me faire faucher par un automobiliste. A vous de voir…

De l’aube tu profiteras

Lève tôt de nature, j’aime m’entrainer au saut du lit. A peine rentré : une douche, un bol de muesli et c’est parti ! Cette période généralement calme permet de profiter pleinement de la beauté de la ville qui s’éveille, tout en évitant l’affluence que l’on connaît tout au long de la journée.

Ton break du midi te servira

Une autre possibilité : take à break ! Sac de running à l’épaule, je me rends au travail le matin en ayant planifié la veille une sortie seul ou avec des collègues. Ces sorties généralement courtes permettent de se vider la tête, tout en partageant du temps avec des collègues partageant le même centre d’intérêt.

Les autres usagers tu respecteras

En ville il y a du monde et les trottoirs ne nous sont pas réservé. Il va donc falloir adapter sa course. Du fractionné dans une rue commerçante ? Pas certain que ce soit une bonne idée…

Les sorties en groupe tu envisageras

Je pense plutôt ici aux personnes vivantes et connaissant la ville. Vu le succès croissant du running, de nombreux groupes de passionnés voient le jour. Une idée intéressante pour faire des rencontres et s’entrainer différemment. Mais également une idée pour encourager les moins motivées d’entre nous ?

Ton MP3 tu réguleras

Rester en contact avec votre environnement…. Afin de réagir rapidement en cas de situation dangereuse. Elémentaire mon cher Watson…

Tes déchets tu conserveras

On constate encore bien trop souvent que certain(e)s personnes ne prennent pas la peine de faire 5 mètres pour jeter leurs déchets… C’est pourtant tellement plus agréable de profiter d’un environnement propre. Donc on est d’accord : les papiers c’est soit en poche soit à la poubelle.

Un peu de monnaie tu emporteras

Surtout si vous ne connaissez pas le lieu où vous vous trouvez. On a vite fait de parcourir 5 kilomètres puis, d’un coup un seul, de ne plus savoir dans quelle direction aller. En cas de pépin, prévoir un peu d’argent, vous permettra d’emprunter les transports en commun afin de facilement retourner à vote point de départ.

Tes documents d’identité tu n’oublieras pas

Car il est indispensable de toujours pouvoir s’identifier, surtout lors d’un voyage à l’étranger 😉

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous serviront et vous à présent vous permettre de profiter des joies des sorties urbaines. Que vous habitiez en ville ou soyez simplement de passage, on ne compte plus le nombre de runners croisés tout au long de la journée. Vous n’avez donc à présent plus d’excuses pour laisser vos baskets au placard. Et vous verrez… On y prend vite goût…

@+

Manu

P.S: vous ne me connaissez pas encore? C’est le moment de lire ma présentation ICI

Et si vous avez apprécié l’article, n’hésitez pas à commenter et à liker la nouvelle page Facebook du site!

3 Replies to “15 conseils pour une séance de course à pied en ville réussie”

  1. […] j’affectionne tout particulièrement. (Si c’est aussi votre cas, jettez un oeil à mes 15 conseils pour une séance de course à pied en ville réussie […]

  2. […] soit running en ville quand je suis sur Bruxelles (P.S.: j’en profite pour vous rappeler cet article dans lequel vous retrouverez mes 15 meilleurs conseils pour une sortie course à pied en ville […]

  3. […] de voiture, pas de monde… Même si j’apprécie la course en ville comme je vous le disais dans mes 15 conseils pour une séance en ville réussie, il faut reconnaître qu’un peu de solitude de temps en temps, ça fait du bien […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.